Lorsque j’avais 6 ans, un ami de mon père, un Marocain, m’avait montré une vidéo de son mariage. Trois jours de fêtes, de repas et de robes à faire rêver la petite fille que j’étais. Le Maroc, ce pays si loin, si différent de tout ce que j’avais connu jusqu’à ce jour, m’avait absolument fasciné et je savais, dès ce jeune âge, que j’y mettrais les pieds un jour. Il m’aura fallu 26 ans avant de réaliser ce rêve d’enfant, mais l’attente en aura valu la peine. Après deux semaines à découvrir ce pays, je peux dire avec certitude que ce voyage au Maroc est à la fois le plus fascinant et le plus intense que j’ai vécu à ce jour. Et entre les montagnes du Rif, les labyrinthes que sont les médinas, l’architecture berbère et la nature sauvage du désert du Sahara, ce voyage nous en aura mis plein la vue.
 

 

 

Voici notre itinéraire de 2 semaines au Maroc! 


 

 

 

 

 

 

Jour 1-2 | RABAT 


 
Notre séjour au Maroc commence par sa capitale, Rabat.  Avec ses quelque 570 000 habitants, Rabat est la 7e ville en importance au Maroc. Mais étrangement, elle ne semble pas très populaire auprès des voyageurs, du moins, pas à la même échelle que d’autres villes comme Marrakech ou Tanger. Pourtant – et ce commentaire risque de ne pas faire l’unanimité – je l’ai préféré à Marrakech! Pourquoi? Je vous l’explique!
 

 Pour s’y rendre? 
Arrivé à 9h30 à l’aéroport international de Casablanca, à midi on déposait déjà nos valises dans notre riad en plein coeur de la médina de Rabat.  Comment est-ce possible? Rien de plus simple! Nous avons pris le train depuis la gare de l’aéroport jusqu’à la gare de Rabat ville (avec un transfert à la gare de Casa Voyageur).
PRIX  96 Dhs pour un billet en première classe.
 


 
Tout d’abord, il faut savoir que Rabat n’a pas toujours été la capitale du Maroc. Fondée en 1150 par les Almohades, la ville prend d’abord la forme d’une forteresse, ou d’un ribat en arabe (vous l’aurez deviné, c’est de là que vient son nom!). Ce sont d’ailleurs les Almohades qui ont fait édifier la kasbah des Oudayas, l’un des incontournables si vous visitez Rabat.  Avec ses petites ruelles aux façades peintes de blanc et de bleu, il s’agit de l’endroit parfait où se perdre quelques heures.
 
Et si vous trouvez que la kasbah a des petits airs d’Andalousie, vous n’avez pas tort. Rabat a longtemps servi de base aux expéditions almohades en Espagne. D’ailleurs, ne manquez pas de jeter un coup d’oeil dans le magnifique jardin Andalous et de vous arrêter pour un thé à la menthe au café Maure qui se trouve juste à côté.
 
De l’époque des Almohades, il reste également la Tour Hassan qui constitue le minaret d’une mosquée inachevée du 12e siècle. Débutée en 1197 à la demande du sultan, elle devait devenir la plus grande mosquée du monde après celle de Samarra en Irak. Mais sous des circonstances inconnues, sa construction sera arrêté à la mort du sultan et cette tour qui devait atteindre 60 mètres, n’en fera que 44.
 
Aujourd’hui, le site comprend également le mausolée Mohammed-V où repose le roi Mohammed V (décédé en 1961) et ses fils.
 
  À partir de 1269, les Mérinides prennent le contrôle de la région, mais préférant Fès à Rabat, la ville connait une période de déclin. S’il reste peu de vestiges de l’époque Mérinide, il est tout de même possible de visiter le site de Chellah, l’une de leurs nécropoles construites sur l’emplacement d’une ancienne cité romaine.
 
Ce n’est qu’en 1912, alors que le Maroc est sous protectorat français, que la ville de Rabat devient la capitale du pays (le Maroc obtiendra son indépendance en 1956). Aujourd’hui, Rabat offre un mélange d’architecture et de culture marocaine et européenne. En fait, il s’agit à mon avis de l’endroit parfait où débuter son voyage. Et en plus, ici on est loin des chaleurs torrentielles qu’on a connues ailleurs dans le pays. Comme la ville se situe au bord de l’océan Atlantique, la température y est parfaite!
 

 Où dormir à Rabat? 
> Riad El Maâti (15 sidi el Maâti)
Situé en plein coeur de la médina, le Riad El Maâti, qui comprend 4 chambres et 2 suites, est l’endroit idéal où poser ses valises pour partir à la découverte de Rabat.  Les chambres sont spacieuses et décorées avec soin: les propriétaires ont misé sur la sobriété et l’utilisation de matériaux traditionnels. Le seul petit hic, le riad est situé juste à côté d’une mosquée, cela veut dire qu’il est impossible de manquer l’appel à la prière qui débute aux petites heures du matin!
PRIX À partir de 1045 Dhs la nuit (petit-déjeuner inclus)
SITE WEB   www.riadelmaati.com

 

 Où manger à Rabat?
> Dar El Medina (3 Rue benjelloune): Restaurant traditionnel qui sert des portions géantes de couscous. Excellent rapport qualité-prix. 
> Dinarjat (Boulevard el Alou) : De loin le meilleur restaurant que vous avons visité au Maroc. Un peu dispendieux, mais je vous promets que vous ne le regretterez pas! Il faut absolument goûter au tajine d’épaule d’agneau braisée aux abricots et aux noix de Grenoble. J’en rêve encore! 
> Café Maure (Casbah des Oudayas) : L’endroit parfait où boire un thé à la menthe et goûter à quelques pâtisseries marocaines tout en admirant la vue sur la Casbah des Oudayas. 

 

 

Jour 3-4 | FÈS 


 
Fès, la deuxième étape de notre voyage,  cache à la fois le meilleur et le pire du Maroc. Lorsqu’on me demande si j’ai aimé cette ville, j’ai un peu de mal à répondre. Mon premier réflexe est de vous dire d’éviter à tout prix cette ville si vous n’aimez pas les vendeurs agressifs et les arnaqueurs. Pourtant, Fès est un endroit qui m’a profondément fasciné, tant par son intensité que par son histoire…

**** Pour lire notre article complet sur Fès, c’est ici

 

 Pour s’y rendre? 
À moins d’avoir une voiture, le train reste encore le meilleur moyen de faire la route entre Fès et Rabat. Sans retard, le trajet vous prendra environ 3h.
PRIX  127 Dhs pour un billet en première classe.


Si l’on se rend à Fès, c’est d’abord pour visiter sa médina, la plus grande du Maroc. Tout d’abord, il faut savoir que médina signifie ancienne ville fortifiée. Celle de Fès, nommée Fès el Bali, a été construite par Moulay Idriss II (qui a gouverné le Marco de 807 à 828) au début du 9e siècle et est aujourd’hui classée  patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle est d’ailleurs considérée comme la médina la mieux préservée du monde arabe.
 
Au moment de sa construction, on a volontairement conçu un labyrinthe de rues étroites en guise de protection contre des attaques ennemies. Et c’est mission accomplie, car il est presque impossible de ne pas s’y perdre, mais ça fait partie du plaisir. Aurez-vous besoin d’un guide? Non, pas nécessairement. Nous, on a préféré découvrir la Médina par nous même. Mais si vous décidez d’avoir recours à un guide local, attention aux faux guides qui sont très nombreux ici.
 
Fès, c’est aussi l’endroit par excellence pour visiter des tanneries. Depuis le Moyen Âge, Fès se spécialise dans la teinture de peaux animales. Celle de Chouara est la plus grande de la ville : c’est celle qu’on vous recommande de visiter. Située près de la rivière Saffarin Madrasa, elle est particulièrement impressionnante. D’ailleurs, saviez-vous que les tanneurs utilisent encore aujourd’hui les mêmes méthodes de tanneries qu’au 11e siècle? Étonnant non!
 

 
Conseil pratique pour visiter les tanneries 
Pour la meilleure vue en hauteur de la Tannerie Chouara, on vous recommande de vous diriger vers la boutique 10. Pour quelques Dirhams on vous laissera observer les tanneurs en pleine action. Sachez également qu’ici tout est négociable. Si vous vous rendez directement à l’entrée principale de la tannerie, on acceptera même de vous laisser marcher parmi les tanneurs. Une expérience à faire absolument!
Attention toutefois, l’odeur est infeste! N’oubliez pas vos feuilles de menthe (offerte à l’entrée) pour la visite.

 


 

 Où dormir à Fès? 
> Riad Layalina (10 Derb el Miter)
Le Riad Layalina est de loin le plus beau riad où l’on ait séjourné pendant notre voyage au Maroc (et peut-être même pendant toutes nos années de voyages!). L’endroit semble tout droit sorti d’un conte des mille et une nuits. Coup de foudre instantané pour Michaël et moi. Situé à 2 pas de l’ancienne médina, il s’agit également de l’endroit parfait pour découvrir la médina tout en offrant un havre de paix et de tranquillité à ses visiteurs. D’ailleurs, vous ne voudrez pas manquer la vue depuis la terrasse, parfaite pour admirer le coucher du soleil sur la médina.
PRIX À partir de 550 Dhs la nuit (petit-déjeuner inclus)

 

 Où manger à Fès?
> The Ruined Garden (15 Derb Idrissy Sidi Ahmed Chaoui ): Comme le dit le nom, ce restaurant est situé dans un magnifique jardin caché entre les murs de la médina. Un véritable oasis de fraicheur! 

 

 

Jour 5-7 | CHEFCHAOUEN

 

 
Chefchaouen c’est notre grand coup de coeur du voyage. Perchée entre les montagnes du Rif – une chaine de montagnes du nord du Maroc – , cette cité bleue est tout simplement magnifique. Bon, si vous n’aimez pas le bleu, il ne s’agit peut-être pas de l’endroit pour vous, mais moi j’en suis repartie en me disant qu’on devait tout repeinturer de cette couleur!
 
Et pourquoi tout ce bleu? Les histoires varient!
 
Certains expliquent que le bleu serait d’abord apparu dans le quartier juif de la ville. Fondée au 15e siècle par des musulmans et des juifs andalous qui fuyaient la Reconquista espagnole, la ville a un passé intéressant où s’entremêlent histoire juive et histoire musulmane. Dans les années 1930, de nombreux Juifs d’Europe fuyant les persécutions antisémites vont d’ailleurs venir s’installer à Chefchaouen. D’autres estiment plutôt qu’on a peint les murs de la ville en bleu par esthétisme  ou tout simplement pour chasser les moustiques qui n’aiment pas cette couleur. Bref, je n’ai pas résolu le mystère du bleu, mais une chose est certaine, moi j’adore! (…et il n’y avait pas de moustiques..)
 
Ici, ne soyez pas non plus surpris si l’on vous salue en espagnol plutôt qu’en français, la région a été occupée par les Espagnoles entre 1920 et 1956.
 

 

 Pour s’y rendre? 
Il n’y a pas de train qui fait la route entre Fès et Chefchaouen. Le mieux c’est donc de prendre l’autobus. Nous avons opté pour la compagnie CTM : service impeccable.
PRIX  75 Dhs pour un billet  (si vous réservez plus de 2 jours à l’avance, il est possible d’acheter votre billet en ligne avec une carte de crédit internationale)
 


 
Alors que faire à Chefchaouen?
 
D’abord, on vous recommande au moins une demi-journée pour découvrir la Médina bleue et ses magnifiques ruelles. Si certaines rues – particulièrement celles où l’on retrouve des boutiques – regorgent de touristes, en vous éloignant un peu vous trouverez de charmants endroits paisibles.
 
En fin de journée, on vous recommande la petite randonnée jusqu’à la mosquée Buzafar, également nommé mosquée espagnole. Située au sommet d’une colline, il s’agit de l’endroit par excellence pour admirer un coucher de soleil sur la médina. On vous recommande d’ailleurs d’arriver au moins 30 minutes avant la tombée du jour, car l’endroit est particulièrement populaire.
 
Finalement, pour les amateurs de randonnée, on recommande également une journée complète pour découvrir les Cascades d’Akchour. Située à environ 30 minutes en voiture de Chefchaouen, cette randonnée vous mènera en plein coeur des montagnes du Rif. La randonnée n’est pas particulièrement difficile, mais elle est longue : il faut prévoir au moins 2 heures pour atteindre la cascade principale et 2 heures pour le retour. Pour les plus téméraires: n’oubliez pas votre maillot… l’eau est glaciale (!!!) mais après 2 heures de marche vous aurez sans doute envie de vous rafraichir un peu.
 

 
Conseil pratique : 
Pour vous rendre jusqu’aux Cascades d’Akchour (ou au début de la randonnée du moins) vous pouvez prendre un Grand Taxi au centre-ville. On vous recommande toutefois de demander au personnel de votre hôtel de négocier le prix pour vous. N’oubliez pas non plus de vous entendre avec votre chauffeur pour qu’il vienne vous chercher à la fin de votre journée de randonnée.
Un prix raisonnable? Nous avons payé 200 dirhams (avec pourboire) pour l’allée-retour.


 


 

 Où dormir à Chefchaouen? 
> Dar Sababa (Kaiklana Nr.4)
Ce petit hôtel familial situé en plein coeur de la médina bleue de Chefchaouen est une véritable perle. Dès votre arrivée, vous aurez l’impression d’être comme à la maison. Et que dire de la terrasse! La vue est tout simplement à couper le souffle. Le seul problème, vous ne voudrez plus la quitter!
PRIX À partir de 485 Dhs la nuit (petit-déjeuner inclus)
SITE WEB   www.darsababa.com 

 

 Où manger à Chefchaouen?
> Café Restaurant Sofia (Place Outa Hammam Khadarine Escalier Roumani): Une adresse toute simple, mais qui offre de délicieux plats typiquement marocains. 
> Restaurant Aladin (17, Rue Targui Place Outahamam) :  On y va pour la vue avant tout. C’est l’endroit parfait pour admirer le coucher du soleil. 

 

 

Jour 8-11 | DÉSERT DU SAHARA 


 
Un autre grand coup de coeur de notre séjour au Maroc a été nos 4 jours passées dans le désert du Sahara (lire notre article complet sur nos 4 jours dans le Sahara ici). Bien sûr, visiter le désert en plein mois de juillet vient avec certaines réserves. Je ne compte d’ailleurs plus le nombre de gens qui m’ont regardé avec un drôle d’air en me disant : « mais… il va faire beaucoup trop chaud ». Bon, c’est vrai que le désert en juillet ce n’est pas l’endroit où l’on va si l’on souhaite se rafraichir, mais je ne pouvais pas rater cette chance!


 

 
Ce qu’il faut savoir avant de planifier votre séjour dans le désert, c’est que peu importe où vous vous trouvez au Maroc, la route va être longue. C’est pour cette raison qu’on a préféré se tourner vers une compagnie qui propose des tours organisés plutôt que de privilégier les transports en commun comme on le ferait habituellement. Notre choix s’est arrêté sur la compagnie So Morocco qui propose des « expériences boutiques » conçues sur mesure pour leurs clients. Bien sûr, il existe plusieurs compagnies qui offrent ce genre de tour, mais on aimait bien le côté plus personnalisé de So Morocco. C’est donc sans avoir à se soucier du moindre détail que nous sommes partis à la découverte du désert saharien!
 
Entre désert de sable, oasis, montagnes Atlas et kasbahs, nul besoin de vous dire qu’on en a eu plein la vue!
 


 

Infos pratiques | So Morocco 


 
 
So Morocco est une compagnie qui propose des « expériences boutiques » conçues sur mesure pour leurs clients. Avec eux, tout est pris en charge : le guide, les hébergements, les transports, les repas. Il s’agit d’une expérience de luxe qui ne conviendra peut-être pas à ceux qui voyagent avec un budget serré, mais si vous êtes à la recherche d’une expérience unique et personnalisée, on ne peut que recommander. Et n’oubliez pas de demander à avoir Rachid comme guide, il est génial!
Pour tous les détails de notre séjour dans le désert avec So Morocco, cliquez ici.
 
PRIX  Comme les voyages sont préparés sur mesure, les prix varient selon le nombre de personnes, la destination et la durée du séjour.
 

 

 

Jour 11-14 | MARRAKECH 

 

Après 4 jours dans le désert du Sahara, les bruits de la médina de Marrakech nous ramènent rapidement à la réalité. Situé au pied des montagnes Atlas, on surnomme Marrakech la « cité rouge »  en référence à la couleur rouge d’une grande partie de ses immeubles et ses maisons. Lors de votre visite, ne manquez pas d’aller observer la ville du haut de l’une de ses nombreuses terrasses situées sur les toits. De là-haut, vous comprendrez rapidement pourquoi on lui a donné ce surnom. 

Notre premier arrêt, la Place des épices. Ici, les couleurs et les arômes des épices s’entremêlent et un regard suffit pour nous faire saliver. À l’instar de Fès, la médina de Marrakech est un véritable labyrinthe et l’on s’amuse à se perdre dans ses ruelles sinueuses. Plus populaire que Rabat, ou même que Fès, Marrakech bourdonne de touristes qui inondent les souks à la recherche de la meilleure aubaine. Mais ce qui nous impressionne le plus de cette ville, la 4e plus grande ville du pays, ce sont ces moments du quotidien croqués sur le vif : ce vendeur qui  veille sur son échoppe, ce couple qui discutent avec le marchant d’olives ou ces femmes qui négocient l’achat de tissu… 

 

 

 Que faire à Marrakech? 

 

On recommande d’abord une visite au magnifique Jardin Majorelle (100 Dhs  pour une visite du jardin et du musée berbère), créé par le peintre français Jacques Majorelle. Ici on a l’harmonie parfaite entre l’Art déco et les plantes exotiques. Le jardin cache également un superbe musée berbère où vous trouverez plusieurs objets berbères et une impressionnante collection de bijoux. 

 

Pour les amoureux d’architecture on recommande également une visite au Bahia Palace (1€ pour l’entrée) construit au 19e siècle ou encore des tombes Saadian et sa magnifique chambre des 12 piliers (10 Dhs pour l’entrée). Malheureusement, la Madrasa Ben Youssef, un incontournable à Marrakech, était fermée lors de notre visite. Il va falloir revenir pour voir si elle est à la hauteur des attentes. 

 

Finalement, si vous êtes amateurs de photographie, La Maison de la photographie de Marrakech (40 Dhs pour l’entrée) est une petite perle cachée. Ouverte en 2009, l’objectif ici est de montrer la diversité du Maroc telle qu’elle est vue par ceux qui visitent le pays depuis la fin du 19e siècle. Une visite fascinante et en toute tranquillité. 

 

 

 

 Où dormir à Marrakech? 
> Dar Clé de la Médina (4 Derb el Messfioui)
Vous cherchez l’endroit parfait où poser vos valises à Marrakech? Ne cherchez plus, on a trouvé pour vous! Avec sa piscine, sa magnifique cour intérieure et sa terrasse, le Dar clé de la Médina est l’endroit parfait où séjourner à Marrakech. Situé à deux pas de la Place des épices, en plein coeur de la médina, vous ne trouverez pas d’endroit plus parfait!
PRIX À partir de 580 Dhs la nuit (petit-déjeuner inclus)
SITE WEB  www.fr.airbnb.ca 

 

 Où manger à Marrakech?
> Café des épices  ( 75 Derb Rahba Lakdima): Joli café très populaire auprès des touristes. Rendez-vous sur la terrasse pour une superbe vue sur la Place des épices. 
> Nomad (1 Derb Aarjane) :  Adresse la plus tendance de Marrakech. Ici, on propose un menu qui mélange tradition et modernité. Et l’endroit est si populaire que pour avoir une place sur la terrasse, il faut réserver au moins une journée à l’avance. 

 

 

Jour 15| CASABLANCA 

 

Finalement, notre dernier arrêt nous mène à Casablanca, plus grande ville du pays. Je dois toutefois vous avouer que Casablanca m’intéresse peu. La plus européenne des villes marocaines, elle ne semble pas avoir le même charme que les autres villes du pays. C’est donc pour cette raison que nous n’y avons consacré qu’une demi-journée en attendant de reprendre l’avion du retour. 

 

Je tenais toutefois à m’y arrêter pour voir la célèbre mosquée Hassan-II construite entre 1986 et 1993. Érigée en partie sur la mer, il s’agit d’un immense complexe religieux : non seulement sa salle de prière peut accueillir jusqu’à 25 000 fidèles, mais il s’agit également de l’une des plus grandes mosquées du monde. Construite selon les voeux du roi Hassan II, cette mosquée devait se marier parfaitement avec son environnement. Et c’est mission accomplie : son architecture est impressionnante et absolument magnifique. On a donc profité de nos quelques heures à Casablanca pour l’admirer sous tous ses angles. 

 

 Pour s’y rendre? 
Il faut environ 3 heures de train pour faire la route entre la gare de Marrakech et celle de Casa voyageur à Casablanca. 
PRIX  150 Dhs pour un billet en première classe.

 


 

 Où dormir à Casablanca? 
> Melliber Appart-hotel  (4 Derb el Messfioui)
Le Melliber Appart-Hotel est de loin l’hôtel le plus moderne où nous sommes restés pendant notre séjour. Mais ce que l’hôtel perd en charme, il le gagne par sa proximité de la Mosquée Hassan II. De plus, les chambres sont immenses et comprennent une cuisinette parfaite pour les longs séjours. Et la cerise sur le gâteau, avec un peu de chance vous aurez droit à une terrasse avec vue sur la Mosquée!
PRIX À partir de 690 Dhs la nuit (petit-déjeuner inclus)

 

 

 

À votre avis, quelles sont les incontournables au Maroc?

 

 

 

 

Commentez, épinglez et partagez! 

 

À très bientôt pour une nouvelle escapade! 

En attendant, venez nous rejoindre sur Facebook, Instagram et Twitter !

Marie & Michaël

 

 


Certaines de ces activités ont été effectué en collaboration avec  So Morocco!  Les opinions restent bien sûr 100% les nôtres!

Notre séjour au Maroc en vidéo: