France

FRANCE | Plaisirs angevins : 48 heures à Angers

Au début du mois d’août, je me suis retrouvée à Angers dans le cadre de mon travail. Située dans les Pays de la Loire, Angers a été classée première ville de France où il fait bon vivre en 2017. Avec un titre comme celui-là, il fallait que je tente d’en découvrir les raisons. Bien qu’il ne s’agissait pas de ma première visite dans la capitale angevine (j’en étais à ma 4e!), c’était la première fois que mon séjour me permettait de voir autre chose que le célèbre château (que j’ai revu avec plaisir d’ailleurs).

Avec un peu plus de 48 heures devant moi, je me suis donc mise à la découverte d’Angers et de ses petits trésors!

 

_________________________

 Angers, ville royale

 

Je me souviens encore de la première fois où j’ai vu le Château d’Angers: j’avais 6 ans. À l’époque, visiter un château voulait dire que je devenais princesse pour quelques heures et celui-ci m’avait particulièrement marqué avec sa façade imposante. On aurait dit qu’il n’avait pas changé d’une miette depuis sa construction au 13e siècle. 25 ans plus tard, il m’impressionne toujours autant. Eh oui, j’aime encore jouer à la princesse, sauf que j’ai troqué ma robe du dimanche pour un look un peu plus… relax!

La ville d’Angers a une riche histoire, et vous la raconter en quelques lignes seulement ne lui rendra certainement pas justice. Mais ce qu’il faut savoir c’est que le territoire angevin a longtemps été convoité tant par les Anglais que par les Vikings. Afin de contrer la menace anglaise, Blanche de Castille, mère du roi Saint Louis, fait construire la forteresse à partir de 1230. Bien installée sur le point le plus élevé de la ville, la forteresse se reconnait facilement par ses remparts, longs de près d’un demi-kilomètre, et ses 17 tours.

Entre les 14e et 15e siècles, les Ducs d’Anjou se succèdent dans cet imposant château. C’est toutefois le roi René, surnommé affectueusement « le bon roi René » qui a marqué l’histoire de la ville. Sous son règne, la ville d’Angers prospère. Amoureux des arts et de la culture, il devient l’un des mécènes les plus importants de France. C’est également lui qui fait construire le logis royal et la cour seigneuriale du château que l’on peut encore visiter aujourd’hui.

Aujourd’hui, une visite du château est un incontournable lors d’un séjour à Angers. Ici, on plonge en plein coeur de lépoque médiévale. Et si l’extérieur peut sembler froid et menaçant, à l’intérieur on découvre un tout autre monde. De magnifiques jardins sont aménagés un peu partout sur le site, même sur les remparts, ajoutant ainsi une touche de vert à ce décor de pierre.

Bien sûr, il ne faut pas non plus manquer de jeter un coup d’oeil à la célèbre tapisserie de l’Apocalypse qui se trouve dans une galerie construite spécialement pour elle. Longue d’environ 140 mètres (100 d’entre eux sont actuellement présentés au château), elle a été commandée par le duc Louis Ier d’Anjou en 1375. Véritable chef-d’oeuvre médiéval, elle illustre le texte de Saint Jean, dernier livre de la Bible.

 

 Infos pratiques | Château d’Angers 

Pour votre visite au château, prévoyez au moins 2 heures. Et pour éviter les foules (particulièrement en haute saison), je vous recommande de vous y rendre dès l’ouverture des portes. En après-midi, vous risquez de devoir partager le site avec des centaines de visiteurs qui arrivent par autobus.

PRIX 9 € par personne 

SITE WEB  www.chateau-angers.fr

 

_________________________

 Angers, ville d’art

 

L’un de mes grands coups de coeur à Angers a été ma visite de la Galerie David d’Angers. En fait, j’ignorais complètement à quel point Angers est une ville d’art. Déjà, il faut dire que l’emplacement de la galerie est complètement magique. Située dans l’abbatiale Toussaint (construite au 13e siècle), les oeuvres du sculpteur David d’Angers (1788-1856) n’auraient pas pu trouver meilleur emplacement. J’irais même jusqu’à dire que c’est la plus belle galerie que j’ai vu à ce jour (bon c’est dit!).

Né à Angers, Pierre-Jean David, dit David d’Angers, est l’un des enfants chéris de la ville. Grâce à son immense talent, il deviendra l’un des sculpteurs les plus célèbres de la France dans la première moitié du 19e siècle. Amis des grands de son époque, il compte à son oeuvre des bustes de Victor Hugo et d’Honoré de Balzac. La visite de la galerie érigée en son honneur est à faire absolument, ne serait-ce que pour profiter de ce décor incroyable!

Galerie David d’Angers

 

Je vous recommande également un arrêt au Musée des Beaux-Arts, installé depuis 1796 dans l’hôtel particulier du logis Barrault. Au premier étage, une exposition sur l’histoire de la ville vous permettra d’en apprendre davantage sur les moments marquants d’Angers. Les étages supérieurs quant à eux proposent une très jolie exposition. Même si je ne suis pas très « musée », j’ai été particulièrement charmée par la tranquillité du lieu. Un endroit parfait pour les jours de pluie.

Galerie des Beaux-Arts

 

 Infos pratiques | Galerie David d’Angers & Musée des Beaux-Arts 

Si vous comptez visiter plusieurs musées à Angers et dans les environs, je vous recommande la City Pass Angers qui donne un accès gratuit à plus de 20 sites, dont le Château d’Angers ainsi que plusieurs rabais intéressants (dont une passe gratuite de 24 heures pour les transports en commun). Il existe 3 options de la City Pass Angers : 24h, 48h et 72h. Les prix varient selon le format.

PRIX 6 € par personne pour le Musée des Beaux-Arts et 4€ pour la Galerie David d’Angers. 

SITE WEB musees.angers.fr

 

_________________________

 Angers, ville gourmande

 

Vins rosés, Cointreau, bonbons, chocolats…. Si comme moi vous êtes de grands gourmands, Angers ne vous décevra pas! En fait, la ville cache plusieurs petits délices que j’ai pris plaisir à découvrir.

Parmi les classiques sucrés, il y a d’abord les Cernons d’Ardoise, une confiserie faite de nougat caramélisé et enrobé de chocolat bleu. Créé en 1966, ce bonbon rend hommage à l’ardoise, cette pierre qui se développe à Angers à partir du 19e siècle. Il y a aussi, bien sûr, le Crémet d’Anjou, une spécialité de la région. La légende raconte que ce dessert serait né vers 1890 dans une cuisine angevine. À base de crème fraîche, de fromage blanc, de blanc d’oeuf et de sucre, ce dessert est à son meilleur lorsqu’il est servi avec un coulis de petits fruits. J’ai aussi eu un coup de coeur pour les Caramandes de la Chocolaterie Benoit. Fines feuilles d’amandes caramélisées dans du beurre salé et enrobées de chocolat noir, il s’agit du cadeau parfait à rapporter à la maison.

Et bien sûr, impossible de passer par Angers sans goûter aux délicieux vins rosés de la région! Mais ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que le Cointreau, cette liqueur à l’orange, est aussi originaire d’Angers. Créée en 1875, elle fait depuis partie des spécialités gourmandes de la région.

Quernon d’Ardoise

 

 Quelques adresses gourmandes à découvrir: 
La Maison du Quernon (22 rue Lices ) : www.quernon.com   
> Crémet d’Anjou (21 rue Delage) : www.cremetdanjou-restaurant49.com 
> Benoit Chocolat (1 rue des Lices) : www.benoitchocolats.com 
> Maison du vin (5 bis, place Kennedy) : www.angersloiretourisme.com 
> Le carré Cointreau (2 bd. Bretonnieres Carrefour Molière) : www.carre-cointreau.fr

 

Où manger à Angers ?  
> Osé (19 rue Toussain) : www.facebook.com/Osé/

Le restaurant Osé a de loin été mon plus grand coup de coeur culinaire à Angers. Menu simple, ingrédients frais, plats goûteux, il s’agit à mon avis d’un incontournable lors de votre prochaine visite.

 

_________________________

 Angers, première ville française où il fait bon vivre

 

Après mes quelque 48 heures à Angers je comprends maintenant un peu mieux pourquoi cette ville figure au sommet du palmarès des meilleures villes où il fait bon vivre en France. Bon, je ne peux bien sûr pas parler au nom de ses habitants, mais en tant que touriste, cette ville m’a absolument charmée.

À la fois tranquille et vibrante, Angers c’est l’endroit parfait pour une petite escapade loin des grands centres. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié m’installer quelques heures avec un bon livre sur la Place du Ralliement aménagée avec chaises longues et palmiers pour l’été.

Il ne fait aucun doute, Angers c’est une ville à découvrir, tant pour son histoire que pour sa gastronomie!

Place du Ralliement

 

J’ai raté quelque chose? Laissez-nous vos suggestions en commentaires!

 

 

> Pour découvrir nos autres aventures françaises:

 

 

 

Commentez, épinglez et partagez! 

 

 

 

 

 

À très bientôt pour une nouvelle escapade! 

En attendant, venez nous rejoindre sur Facebook, Instagram et Twitter !

Marie & Michaël