Canada, Pour les amateurs de plein air, Québec

QUÉBEC | Séjour hivernal à Sainte-Agathe-des-Monts

Je commence cet article par une confession : c’est à Sainte-Agathe-des-Monts dans les Laurentides que j’ai appris à aimer l’hiver. Moi qui n’ai pas d’affinité particulière pour la neige ou le froid, j’y ai dit pour la toute première fois – et à la grande surprise de Michaël – : « Finalement l’hiver ce n’est pas trop mal!»
Si Michaël attend impatiemment le début de la saison du hockey et l’occasion de chausser ses patins, moi, dès le début décembre, j’entre en mode hibernation. Vous ne me reverrez dehors qu’au printemps en même temps que les premières feuilles. Alors, comment expliquer ce revirement de situation ? Eh bien laissez-nous vous raconter notre incroyable séjour hivernal à Sainte-Agathe-des-Monts!

Notre visite débute chez Couleur café, une maison de torréfaction bien connue dans la région. Comme chacune de nos visites dans les Laurentides, notre séjour à Sainte-Agathe-des-Monts a été marqué par des rencontres fascinantes. Couleur café, c’est d’abord et avant tout Annie Gaudet, une femme dont la passion est inspirante. C’est autour d’une délicieuse tasse de café mexicain qu’on fait sa rencontre.
Il y a onze ans, suite à une maladie, Annie a décidé de se lancer dans l’aventure et de suivre son rêve, celui d’ouvrir une brûlerie à son image. Aujourd’hui, Couleur café est devenu une institution dans la région. Ici, le café est une véritable passion : du lien étroit avec les cultivateurs jusqu’à la torréfaction à la toute nouvelle usine de Sainte-Agathe, il s’agit d’une expérience qui va « de l’arbre à la tasse ». Depuis 2016, la livraison est même possible partout au Canada.
Non seulement s’agit-il de l’endroit parfait pour débuter la journée, mais profitez-en également pour demander l’une de leurs délicieuses boîtes à pique-nique que vous pourrez apporter avec vous pour la suite de votre aventure.

La journée se poursuit chez Tyroparc. À l’horaire, une journée forte en émotions et en adrénaline.
À peine arrivé, on enfile nos harnais et nos raquettes pour l’ascension du Mont-Catherine. La montée d’environ 2 kilomètres nous mène en plein cœur de la forêt où les paysages enneigés sont tout simplement magiques. Il faut toutefois avouer que la randonnée demande un certain effort physique – notre résolution pour l’année 2017 : travailler davantage notre cardio !

Une fois au sommet, 2 méga-tyroliennes nous attendent. Perchées à 100 mètres du sol, ces tyroliennes traversent toute la montagne de part et d’autre. Parmi les plus longues et les plus hautes au Canada, elles font 750 et 900 mètres respectivement. Nul besoin de vous dire que la descente se fait beaucoup plus rapidement que la montée! La descente est froide certes, mais complètement exaltante. On trouve difficilement les mots pour vous décrire la beauté du paysage qui se dévoile sous nos yeux. On a véritablement l’impression de survoler la vallée tel un oiseau.

Et lors de la descente, n’oubliez pas de sourire ! La toute nouvelle application gratuite Kool Replay filme vos moindres gestes et vous permet de visionner votre parcours une fois que vous aurez les deux pieds sur terre.
Après une courte pause dîner – le temps de déguster nos délicieuses boîtes pique-nique préparées par Couleur café – on enfile à nouveau nos habits de neige. Cette fois-ci, on part faire une randonnée en motoneige.

Il s’agit d’une première pour nous deux. C’est donc avec un peu de nervosité qu’on monte sur nos engins. Mais les merveilleux guides de Tyroparc nous rassurent rapidement : conduire une motoneige ce n’est pas sorcier. Et ils ont bien raison. Il ne faut que quelques secondes à Michaël – c’est lui le conducteur – pour apprivoiser la bête. Pour les plus craintifs, pas de soucis, les guides ne sont jamais bien loin et vous suivront tout au long de l’excursion.
Pendant 2 heures, on découvre certains des plus beaux paysages hivernaux que nous avons croisés à ce jour. Notre seule déception, on aurait voulu que ça dure encore plus longtemps. Je crois qu’on a eu la piqure de la motoneige ! Heureusement, Tyroparc propose l’Évasion blanche, une randonnée d’une journée qui vous mènera jusqu’au sommet de la Montagne Noire.
Si vous n’avez pas l’équipement nécessairement pour faire de la motoneige, Tyroparc fournit tout ce qu’il faut pour vous garder au chaud (salopettes, manteau, casque, mitaines, etc.). À noter également que seuls les détenteurs de permis de conduire valides pourront agir à titre de conducteur.

C’est le sourire aux lèvres, mais complètement exténué qu’on quitte Tyroparc en direction de l’Auberge de la Tour du Lac où nous passerons la nuit. Située dans une maison ancestrale aux abords du lac des Sables, l’Auberge de la Tour du Lac est l’endroit de détente par excellence. Non seulement chaque chambre est munie de baignoires à remous doubles, mais le site compte également trois spas extérieurs et un sauna finlandais.
 Après une journée forte en adrénaline, nul besoin de vous dire qu’on ne s’est pas fait prier pour en profiter. Et si votre aventure chez Tyroparc vous a laissé avec quelques courbatures, il est possible de réserver une série de soins corporels allant du massage jusqu’à la luminothérapie.
D’un rouge vif, il est impossible de manquer cette jolie auberge qui se situe en plein cœur de Sainte-Agathe-des-Monts. Sa structure octogonale vous intrigue? Vous n’êtes pas les seuls. Imaginez-vous qu’au moment de sa construction, à la fin du 19e siècle, son architecture a fait bien des curieux. Venue s’installer dans la région après avoir lu un article sur l’air pur des Laurentides. Elizabeth Wand, une Américaine, a décidé d’ouvrir une auberge de santé en 1895. Elle avait l’habitude de comparer la pureté de l’air au champagne. Et c’est vrai qu’il y a un petit quelque chose d’effervescent ici.
En 2003, Mario Grand-Maison et Nathalie Giguère ont reprit cette maison ancestrale et ont voulu lui redonner son lustre d’antan. À l’intérieur, le décor offre une ambiance champêtre qui rappelle sans doute l’époque où Mme Wand était maîtresse de la maison. Et la célèbre véranda, celle qu’on venait jadis admirer est encore aussi jolie, particulièrement décorée pour Noël. On comprend bien pourquoi plusieurs choisissent cet endroit pour prendre leurs photos de mariage! Mario nous indique d’ailleurs lors de notre séjour qu’un couple a choisi l’endroit pour célébrer son mariage le jour de Noël. On leur souhaite beaucoup de bonheur !

La journée se termine au restaurant de l’Auberge. Verre de vin en main, on se régale de la table d’hôte aux saveurs du terroir (ne ratez surtout pas le gratin dauphinois qui est divin!). C’est le moment parfait pour se remémorer tous les beaux moments de notre séjour à Sainte-Agathe-des-Monts.

Et c’est à ce moment que j’ai eu un déclic… l’hiver, c’est ça ! L’hiver ce sont ces moments de pur plaisir, ces paysages à couper le souffle, ces petits moments de tendresses… Finalement, l’hiver ce n’est pas trop mal !

 

Pour planifier votre séjour à Sainte-Agathe-des-Monts dans les Laurentides :

[smarticon name= »fa fa-info »]
www.laurentides.com/fr
Couleur Café
Tyroparc
Auberge La tour du lac
[smarticon name= »fa fa-car »]
Sainte-Agathe-des-Monts se situe dans les Laurentides à environ 1 heure de Montréal et 2 heures et demi d’Ottawa . Vous trouverez les directions ici.
[smarticon name= »fa fa-usd »]
Chez Tyroparc: Pour le forfait raquettes et méga tyroliennes, il faut compter 65$ par adulte et 50$ par enfant. Pour l’expérience nordique en motoneige, il vous faudra débourser 185$ pour le conducteur et 75$ pour le passager. Un dépôt de 2500$ est également requis pour la motoneige. Ce montant vous sera remboursé en totalité ou en partie (imputée des frais éventuels dus aux dommages causés) après inspection lors de la remise du matériel.
Chez l’Auberge la Tour du lac : Le prix des chambres débute à 80$ la nuit.

 

Vous avez aimé? N’hésitez pas à partager!  😀

Pour consulter nos autres articles sur les Laurentides: 

Pour ce séjour nous avons été les invités de Tourisme Laurentides. Nous remercions Couleur Café, Tyroparc et l’Auberge de la Tour du Lac pour leur accueil. Toutes les opinions demeurent toutefois les nôtres!