Londres en 48 heures: Les classiques

Après New York en 48 heures, on vous apporte maintenant visiter Londres en 2 petits jours. Serait-on en train de donner naissance à une nouvelle série? C’est bien possible. En fait, j’ai l’impression que nos dernières escapades se font toutes en mode express. Non pas que ce soit notre mode de voyage qu’on privilégie habituellement, mais parfois il faut savoir s’ajuster. J’avoue toutefois qu’on aime bien relever le défi de découvrir une ville en quelques heures à peine.
Bien sûr, je ne vous dis pas ici que je suis une experte de Londres. Je suis évidemment loin d’avoir tout vu! Mais en 48 heures, j’ai tout de même réussi à parcourir le quartier de Notting Hill et faire quelques belles découvertes (on vous en parle ici). J’ai aussi eu la chance de faire un tour du côté des classiques londoniens. Oui, quand je vais à Londres pour 48 heures à peine, j’ai envie de voir le Big Ben, de traverser le Tower Bridge, de longer la Tamise. Oui, j’aime jouer à la touriste et je l’assume complètement.
Enfilez donc vos chaussures (parce que oui, on fait tout ça à pied) et suivez-moi dans ma découverte de ce Londres mythique!


Buckingham Palace 

Notre balade débute au Buckingham Palace, résidence officielle de la famille royale britannique. En toute honnêteté, il ne s’agit pas de l’un de mes endroits préférés à Londres. Le Palais n’est pas particulièrement beau 😯 et il y a toujours foule (du moins les fois où j’y suis allée). Mais venir à Londres sans saluer la reine serait sans doute mal vue de sa part… je sais qu’elle attendait ma visite avec beaucoup d’impatience. J’ai toutefois abandonné l’idée de prendre le thé avec Sa Majesté lorsque j’ai vu que je n’étais pas la seule à avoir eu l’invitation!  😉  Malgré tout, j’avoue que j’avais bien aimé assister au changement des gardes lors de ma dernière visite (cliquez ici pour connaître les heures de la cérémonie).
S’il a longtemps été habité par l’aristocratie britannique, il faut attendre le règne de la reine Victoria (1837-1901) pour qu’un premier monarque en fasse sa résidence officielle. La reine Elizabeth lui préfère toutefois de loin le Château de Balmoral en Écosse. Sans doute lui procure-t-il un peu plus d’intimité que le Palais de Buckingham. Et on ne peut pas la blâmer… Qui voudrait prendre son petit déjeuner alors que des centaines de personnes armées de leur « selfie stick » envahissent sa cour avant.  😉

En quittant le Palais de Buckingham traversez le St James Park où vous pourrez admirer de superbes vues sur la ville, mais aussi des dizaines de canards et de cygnes qui y ont élu domicile. Je vous présente mon nouvel ami!  😎


Big Ben

Impossible de visiter Londres sans passer dire bonjour au Big Ben. Du haut de ses 96 mètres, Big Ben est en quelque sorte le gardien de la capitale britannique (et sans doute son symbole le mieux connu!). Mais saviez-vous que Big Ben fait référence à la cloche qui se trouve au sommet de l’Elizabeth Tower du Palais de Westminster et non pas à la tour elle-même?
Construite entre 1843 et 1859, Big Ben pèse plus de 13,5 tonnes. Si vous espérez la voir de près un jour, il vous faudra devenir citoyen britannique, car eux seuls ont accès à la tour sous autorisation. Personnellement, je préfère l’admirer d’en bas, car je ne sais pas si je vous en ai déjà parlé, mais je souffre de vésicophobie! La quoi? La Vé-si-co-phobie… ou en langage plus commun, la phobie des cloches. Oui, ça existe et oui j’en souffre! Un jour, je vous raconterai comment une visite à Rouen en France, il y quelques années, a déclenché chez moi une affreuse (et très drôle j’en conviens) peur des cloches.  😳

Pourquoi l’appelle-t-on Big Ben? 
Le Big Ben ne s’est pas toujours appelé Big Ben! Au départ, on nommait la cloche The Great Bell. L’origine du nom Big Ben est débattue encore à ce jour. Pour plusieurs, le nom réfère à celui qui a ordonné la fonte de la cloche, Mr. Benjamin Hall, un ingénieur et politicien britannique dont le surnom était Ben. La légende veut qu’il ait été très grand d’où son surnom « Big Ben ».
Une autre théorie prétend qu’il s’agirait plutôt du surnom d’un champion de boxe, Ben Caunt, très populaire à la même époque où la cloche à obtenu son surnom.
Laquelle de ces théories vous parait la plus plausible?

Alors que vous êtes dans le coin, vous voudrez sans doute jeter un coup d’oeil sur l’Abbey de Westminster. Malheureusement, contrairement à plusieurs musées londoniens, l’entrée est payante (£20 pour un adulte). Si vous avez un petit creux, il existe toutefois un charmant café qui vous permet de voir un côté moins connu de la cathédrale. Il s’agit du Cellarium Café (20 Dean’s Yard) qui se trouve dans les caves datant du 14e siècle où les moines conservaient vin, pain et fromage. J’ai particulièrement aimé y prendre le thé…. « So British! »

*** Pour les curieux, un repas comprenant soupe du jour (délicieuse!!) et thé m’a coûté un peu moins de 10£.

Crédit Photo: afternoontea.co.uk

Tamise 

En quittant Big Ben, traversez le Pont Westminster en direction du célèbre London Eye. D’ici, longez le long de la Tamise, ce fleuve qui traverse Londres. Sur votre route, vous découvrirez les plus vieux quartiers de Londres. Vous croiserez le Shakespeare’s Globe, ce théâtre construit en 1599 et où William Shakespeare en personne aurait fait de nombreuses représentations. Vous rencontrerez également ces amuseurs de rues qui rendent Londres encore plus jolie grâce à d’immenses bulles de savon. Vous traverserez également le quartier de Southwark, l’un des plus vieux de Londres. Mais ce qui impressionne ici ce sont les magnifiques vues sur la rive nord de Londres. Ici vieux et neuf se mélangent. 
Saviez-vous que les premières références à la Tamise apparaissent dans les récits de Jules César lors de sa seconde expédition en Grande-Bretagne en 54 avant J.-C.? En marchant profitez de la vue et imaginez toute l’histoire qu’a connu les berges de ce fleuve!

 


Tower Bridge

En longeant la Tamise, vous apercevrez au loin le magnifique Tower Bridge, autre symbole bien connu de Londres. Construit entre 1886 et 1894 ce pont était, au moment de sa construction, le plus grand pont basculant jamais construit (244 mètres). Plus de 432 ouvriers et 70 000 tonnes de béton ont été requis pour sa construction, Impressionnant!  Célèbre pour son architecture gothique, ce pont est tout simplement magnifique. Saviez-vous que plus de 50 propositions de modèles ont été soumises avant que le projet de Sir John Wolfe-Barry soit retenu? J’ai du mal à imaginer un pont différent de celui que l’on retrouve aujourd’hui. 

Quelques faits inusités au sujet du Tower Bridge 
En 1952, un autobus conduit par Albert Gunton a dû sauter d’une bascule à l’autre après que le pont ait commencé à se lever alors qu’il était en train de le traverser. Pour sa bravoure, on lui a offert….£10. (Heu, merci?)
En 1968, un entrepreneur américain, Robert P. McCulloch aurait acheté le Old London Bridge pour une somme de 2,4 millions de dollars pensant qu’il faisait l’achat du Tower Bridge. On retrouve aujourd’hui le Old London Bridge à Lake Havasu City en Arizona.
On retrouve une réplique du Tower Bridge dans la ville chinoise de Suzhou.


Tour de Londres

Une fois le pont traversé, vous vous trouvez en face de la célèbre Tour de Londres, cette forteresse qui a déjà servi de château fort, de résidence royale et de prison. Construite en 1066, elle a subi plusieurs agrandissements depuis. Mais son histoire me fascine depuis longtemps. C’est ici que la reine Anne Boleyn, deuxième épouse du roi Henri VIII (et mère de la reine Elizabeth I) a été décapité en 1536. C’est également ici que les princes de la Tour, c’est-à-dire le jeune roi Édouard V et son frère Richard (âgés de 12 et 9 ans), ont été emprisonnés et sans doute assassinés par leur oncle, le futur roi Richard III en 1483.
Comme moi, il est bien possible que vous vous posiez la question: alors, je visite ou pas? À £25 l’entrée, il faut être sûr de son choix. Ayant encore quelques heures devant moi avant le coucher du soleil, j’ai décidé de m’y aventurer. Mais est-ce que la visite en valait le coup (et le coût)?
Bon, la réponse est difficile. Si vous ne vous inquiétez pas de votre budget de voyage, alors allez-y! Mais il y a sans doute de meilleures façons de dépenser votre£25. Je vous explique! Si vous êtes passionné de bijoux royaux et d’armures médiévales, alors vous allez sans doute aimer votre visite. Moi, ce n’est pas tellement mon truc. Par contre, j’ai beaucoup aimé découvrir l’histoire et l’architecture de la forteresse. J’ai également aimé faire le tour des remparts avec de magnifiques points de vus sur le Tower Bridge. Mais cela vaut-il £25 ? Je ne le crois pas. Je ne regrette pas d’avoir visité la Tour de Londres, loin de là. L’historienne en moi est heureuse de pouvoir dire qu’elle l’a visité au moins une fois dans sa vie. Est-ce que je referais la visite? Sans doute pas!
À vous donc de voir si c’est quelque chose qui vous intéresse ou non.

 

Besoin de directions? Voici la balade que je viens de vous décrire.

 

Et vous, quelles sont vos « must » à Londres? 

 

Vous avez aimé? N’hésitez pas à partager!  🙂

 

Vous aimez la Grande-Bretagne? Jetez un coup d’oeil sur nos autres articles: 

 

Vous pourriez aussi aimer...

8 comments

    1. J’ai passé tout prêt, mais vers la fin de la journée donc je me suis dis que je garderais la visite pour une prochaine visite à Londres! 🙂 J’ai bien aimé le Cellarium, surtout pour voir ce côté caché de l’Abbye de Westminster.

  1. Super liste, mais il manque à mon sens, 2 lieux vraiment importants: Westminster Abbaye et Saint Paul’s Cathedral.
    Deux merveilles architecturales! Après il y a d’autres lieux très sympas comme: Highgate Cemetry, Piccadilly Circus, le British Museum, le Museum d’Histoires Naturelles, Warner Bros. Harry Potter Studios Tour, le Théâtre du Globe, le Millenium Bridge, London Eye et Harrods! Mais là il faut plutôt 72h 😉

    1. Je suis d’accord avec toi, il m’aurait fallu beaucoup plus que 48 heures pour apprécier tout ce que la ville à offrir! Je note tout ça pour une prochaine visite! J’ai tout de même été déjeuner au Cellarium, le café de l’Abbaye de Westminster. Je n’ai toutefois pas pu me résoudre à payer les 20 pounds pour la visite! 😉

  2. Sympa votre article! D’ailleurs ça pourrait effectivement devenir un concept sympa 😉
    Nous on a adoré Camdem Town, que l’on a découvert que lors de notre 3ème voyage!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!