Canada, Pour les amateurs de plein air, Québec

QUÉBEC | Escapade 100% nature à Montebello

Si on vous disait qu’à Montebello en Outaouais (Québec) il est possible d’observer les loups, de jouer avec les wapitis et d’avoir un lac juste pour soi, tout ça en l’espace d’un week-end? Vous nous croiriez? Jamais on ne vous mentirait voyons!

Justement, il y a quelques semaines on a repris la route à la découverte du Québec. Mais cette fois-ci, on n’a pas eu à aller bien loin. C’est dans la charmante municipalité de Montebello qu’on a posé nos valises pour la nuit. Situé à 40 minutes à peine d’Ottawa, Montebello est d’abord connu pour son histoire et son magnifique château. Cette fois-ci c’est toutefois pour sa nature qu’on s’y est rendu. Et laissez-nous vous dire que nous n’avons pas été déçus! Oh que non!

On vous raconte!

Une balade au Parc Oméga

À notre arrivée au Parc Oméga, nous sommes accueillis par Serge (mieux connu sous le surnom d’oncle Serge), le directeur technique du Parc. Zoologiste de carrière, Oncle Serge a plus de 36 ans d’expérience dans sa poche. Les animaux, il les connaît comme si c’était ses propres enfants. On n’aurait donc pas pu demander meilleur guide pour cette première visite au Parc Oméga.

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que le Parc Oméga n’est pas un zoo. Serge le décrit plutôt comme un musée vivant. En fait, il s’agit d’une grande réserve où les animaux se promènent en liberté. Grand de 2500 acres, le parc compte environ 500 animaux de 20 espèces différentes. Ici, vous croiserez aussi bien des wapitis que des cerfs, des bisons, des bouquetins et plusieurs autres mammifères qui forment la faune canadienne. Un parcours de 15 kilomètres permet de traverser le parc en voiture et de partir à la rencontre des animaux.

Mais avant de prendre la route, il ne faut toutefois pas oublier l’élément essentiel: le sac de carottes! Et oui, au Parc Oméga, on achète une photo en échange d’une carotte. En effet, les animaux adorent cette petite gourmandise! On peut se procurer un sac de carottes à la Maison du Parc situé juste à côté de l’entrée principale.

Jamais je n’avais vu de si près autant d’animaux. Il s’agit d’une rencontre unique avec la nature. Le but du Parc Oméga est d’ailleurs de sensibiliser les visiteurs au respect de l’environnement. « Après avoir visité le Parc, ils ne voient plus la nature de la même façon », nous explique Serge. Et il a bien raison. Après avoir partagé une carotte avec un cerf, on crée une connexion avec ces charmantes bêtes.

Le Parc a également comme objectif de mettre en valeur les cultures autochtones tant par l’art que par l’histoire. Le Sentier des premières nations (à faire à pied) nous plonge d’ailleurs en plein coeur de l’histoire des 11 premières nations du Québec grâce à des totems réalisés par une artiste sculptrice amérindienne.

Deux sentiers, le Sentier des premières nations et le Sentier de la colonisation, permettent de découvrir certaines sections du parc à pied. Les chevreuils vous tiendront d’ailleurs compagnie pendant votre randonnée!

Le moment fort de notre visite reste toutefois la rencontre avec les loups. Au Parc Oméga on retrouve deux races de loups: le loup gris et le loup arctique. Pour des questions de sécurité, ces prédateurs sont placés dans des enclos séparés du reste des animaux. Mais contrairement aux zoos traditionnels, ils ont ici de grands espaces naturels qui deviennent rapidement leur terrain de jeux.

Avez-vous déjà entendu des loups hurler? Laissez-moi vous dire qu’il s’agit d’un spectacle plutôt incroyable. La passerelle des loups offre d’ailleurs une vue panoramique sur une meute de loups gris. Pendant qu’on les admire, ils semblent se prêter au jeu en s’amusant devant nos yeux. Une expérience extraordinaire à vivre au moins une fois dans sa vie!

Une meute de loups gris s’amuse devant un public émerveillé.

Les magnifiques loups arctiques

Pour découvrir la faune canadienne, c’est au Parc Oméga qu’il faut aller! Ici chaque saison réserve de belles surprises. On compte déjà revenir au début de l’été pour dire bonjour aux ours noirs qui étaient en hibernation lors de notre visite (Serge m’a déconseillé d’aller leur faire un petit coucou dans leur grotte!).

Et si vous voulez pousser l’expérience plus loin, il est maintenant possible de dormir sur place dans des hébergements rustiques. Vous aurez même accès à un observatoire privé qui vous permettra d’admirer les loups et les ours de près.  Seriez-vous capable de dormir malgré le hurlement des loups?  On a tenté l’expérience et laissez nous vous dire que c’était magique! Vous pouvez lire nos impressions ici!

Infos pratiques | Parc Oméga, Montebello 

SAISON  Toute l’année. Chaque saison est unique.

PRIX  22,61$ + taxe pour les adultes; 13, 92$ + tax pour les enfants (6-15 ans); 7,83$ + taxe pour les tous petits (2 à 5 ans).

POUR QUI?  Toute la famille! Et surtout pour les amoureux d’animaux.

SITE WEB  www.parcomega.ca

 

 

Un chalet en pleine forêt… avec un lac privé

Et comme on vous a promis une escapade 100% nature, on a trouvé l’hébergement parfait pour terminer la journée! Il s’agit d’un chalet en pleine forêt chez Kenauk nature.  Autrefois domaine de chasse du Club de la Seigneurie (fondée en 1929), les terres ont été rachetées en 2013 par les propriétaires actuels et forment aujourd’hui l’une des plus grandes réserves naturelles privées d’Amérique du Nord. Ça veut dire quoi en chiffre exactement? Pas moins de  65 000 acres de terres (c’est-à-dire 259 km carrés) et 60 lacs. Chaque chalet a son propre lac privé. Oui, oui, un lac juste pour soi! La belle vie quoi!

Ça prend pas la tête à Papineau…

D’abord domaine seigneurial, ce terrain de plus de 259 km carrés est légué en 1674 au Monseigneur Laval, premier évêque du Québec, par le roi Louis XIV.

Plus d’un siècle plus tard, en 1801, les titres des terres sont transférés de l’église catholique à la famille de Joseph Papineau, seigneur de la Petite Nation et père du célèbre politicien franco-canadien Louis-Joseph Papineau.

Le Club de la Seigneurie est fondé en 1929 lorsqu’un homme d’affaires américain achète le Manoir Papineau à Montebello. Inspiré par les Alpes suisses, il souhaite créer un havre de nature privé qu’il baptise la « Lucerne-au-Québec ». C’est d’ailleurs lui qui fait construire le magnifique Château Montebello en 1930. Il faut attendre 1970 pour que le Château et le domaine Kenauk ouvrent leurs portes au public.

 

On arrive au chalet une fois la nuit tombée (la vue sur le lac devra attendre!). À l’intérieur, il nous faut quelques minutes pour comprendre comment fonctionnent les lumières. Ici, il n’y a pas d’électricité. Tout fonctionne soit au propane, soit à l’énergie solaire. Tant qu’à y être, oubliez aussi votre réseau cellulaire! Et c’est justement ce qui donne tout son charme à l’endroit. Le temps de notre séjour, on a véritablement l’impression d’être seuls au monde.

Si le domaine compte plusieurs chalets qui varient en taille, nous avons élu domicile au chalet Muskrat (terme anglais qui signifie rat musqué, sans doute l’un des habitants du lac) pouvant accueillir jusqu’à 6 personnes. On est immédiatement charmé par le look rustique de l’endroit. Après notre chalet dans les montagnes des Laurentides il y a quelques semaines, j’ai l’impression qu’on commence à prendre goût à la vie en chalet. Notre routine est d’ailleurs déjà bien établie. La soirée commence bien sûr avec un feu de foyer et un verre de vin!

Kenauk Nature
Kenauk Nature

Après une nuit tranquille où le seul bruit que l’on entend est celui du vent qui souffle dehors, on a droit à un réveil aux saveurs d’hiver. Dehors, la neige tombe doucement. En dessous de ce décor tout blanc, on a du mal à s’imaginer qu’il y a un lac. Pourtant il est bien là, dehors on entend un ruisseau couler. Le paysage est magnifique, mais il faudra revenir en été pour profiter de la véranda et des kayaks qui sont habituellement mis à la disposition des clients. Ce n’est que partie remise!

On en profite donc pour se préparer un brunch digne des bucherons des bois que nous sommes. Il faut dire que la cuisine est drôlement bien équipée et que c’est un véritable plaisir d’y cuisiner.

Avec un peu plus de temps, on aurait pu enfiler nos raquettes et partir à la découverte du domaine. Là aussi ce n’est que partie remise. Avec plus de 259 km carrés de terrain à parcourir, j’ai l’impression qu’on est loin d’en avoir fini avec Kenauk Nature. Une chose est sûre, la prochaine fois que je vous dirai que j’ai besoin de déconnecter complètement, vous saurez où me trouver!

Infos pratiques | Kenauk nature, Montebello 

SAISON  Toute l’année.

PRIX   À partir de 119$  par personne.

POUR QUI?  Toute la famille,  particulièrement si vous êtes amateurs de plein air.

SITE WEB  www.kenauk.com

> Voici nos impressions de notre nuit avec les loups au Parc Oméga!

 

 

 

Alors, votre séjour à Montebello c’est pour quand?

 

 


Pour ce séjour complètement #Outaouaisfun, nous avons été les invités de Tourisme Outaouais. Nous remercions le Parc Oméga et Kenauk Nature de nous avoir accueilli. Les opinions restent bien sûr 100% les nôtres!

 

 

À très bientôt pour une nouvelle escapade! 
En attendant, venez nous rejoindre sur Facebook, Instagram et Twitter !
Marie & Michaël

 

http://www.entre2escales.com/wp-content/uploads/2017/02/Montebello-4.png